mercredi 25 mai 2016

Jack est scrap 6P/7



Quelques personnes dans le village savaient déjà qu’une personne était disparue aux environs de Fort Simpson mais si l’un d’entre eux avait fait le lien avec la découverte de Mireille, ça ne s’était pas ébruité.


Il y a un peu plus d’un mois qu’elle est arrivée à Yenihwho, Mireille, et elle semble acceptée par la communauté. Elle fait de petites tâches ici et là entre rêveries, flânages et tâches incongrues. Elle a par exemple commencé à construire un inukshuk sur le bord du fleuve même si on lui a dit et redit, certains avec colère, que ça ne fait pas partie de la culture dénée, que c’est plus au Nord.


Mireille a installé sa tente décatie à quelques centaines de mètres du village, près de la rivière mais dort parfois dans la chambre d’hôtel de Burt, avec qui on la voit souvent.


Veut-elle toujours rejoindre Lynx River ? Je l’ai pas réentendue en parler mais forcément, quelqu’un ici a du la tâter, la sonder, lui lancer une flèche à ce propos.


Elle est là maintenant sur le bord du Dehcho, à l’ombre des épinettes noires, les pieds nus dans le sol sablonneux. Elle fait des tresses à Allen, un Déné malingre, boiteux (un autre) et un peu simplet qui donne parfois un coup de main au dépanneur, dans l’indifférence aux moustiques qui pullulent.


George lui présente le lieutenant Pilon et son coéquipier, Shane Francis, un gars de Terre-Neuve installé aux TNO depuis des siècles, spécialiste de la gestion et de la formation d’équipes de recherches. Burt demeure silencieux.


Détail par détail, le lieutenant vérifie si c’est bien du pêcheur américain dont il s’agit, se gardant bien de souffler les réponses à Mireille qui continue à tresser les cheveux d’Allen, à les orner de perles.


«Une barbe, une chemise à carreaux, constate Pilon, ça pourrait être n’importe qui. Il avait d’autres signes distinctifs ?»


«Il avait un collier avec une médaille répond Mireille.»


- Quel genre ?


- Genre triskell sénestrogyre.


- Quoi ?


- Trois spirales formant un triangle tournant vers la gauche.


- Quelle couleur ?


- Argent.


Le gars de la GRC sort de sa poche une photo montrant le pêcheur au bras d’une femme, sa médaille bien en évidence sous sa chemise échancrée, et la montre à Mireille, qui l’identifie.


- Oui oui, c’est lui.


-De quoi il avait l’air ?


- Mort.


-Je veux dire, est-ce qu’il avait des blessures ? La peau gonflée comme quelqu’un qui serait resté longtemps dans l’eau ?


-Non. Mais je l’ai pas vu longtemps, je suis partie alerter les gens.


-Vous ne l’avez pas vu longtemps mais vous avez eu le temps de remarquer que ça tournait vers la gauche…


- C’est presque la première chose que j’ai vue. Quand les spirales tournent vers la droite, ça annonce la paix, la conciliation.


- Et vers la gauche ?


- Du mauvais.


«Ben en tout cas dit le lieutenant en rangeant la photo, lui, ça lui a effectivement pas porté chance. Vous pouvez nous montrer où vous avez trouvé le corps ?»


Un rendez-vous est pris. Après le départ de l’équipe de sauvetage, Burt observe Mireille.


-T’as décidé de ne pas leur donner la médaille.


-C’était pas le bon moment.


Allen se gratte le cou là où un moustique l’a piqué.


***



1 commentaire:

  1. Vos commentaires sont les bienvenus. Jack est scrap, le récit principal du Canton subarctique, est un court roman en pièces détachées que je souhaite terminer à l'automne.

    RépondreEffacer